Un an en Inde

Decouverte des nomades du Ladakh, echanges culturels scolaires, agriculture bio avec les paysans locaux ...etc

La fin du voyage

le Dalaï Lama
Dès la veille, les bords de routes s'ornaient de drapeaux multicolores accrochés à de grands mâts : chaque village du Ladakh en a installé un sur le trajet de Sa Sainteté, entre l'aéroport et Choglamsar (village où se trouve son palais) afin de lui souhaiter la bienvenue.
Les murs ont été repeints en blanc et sur les toits des maisons flottent, flamboyants de neufs, les drapeaux de prières...

le grand jour
Ce matin notre réveil biologique a sonné à 4h45 !!!
Destination l'aéroport (deuxième fois en 2 jours : hier nous raccompagniions Viviane, la maman de Sam qui a passé 3 semaines avec nous).
Il est 5h30 quand nous prenons la route, cherchant le meilleur emplacement pour l'apercevoir, le saluer...il y aura du monde tout le long de la route !!
Finalement, au niveau de Skalzangling, nous nous posons. Pas trop de monde à notre droite, pas trop non plus à notre gauche...On sort du décor. Et pour parfaire le tout, nous déployons notre drapeau tibétain (merci Tenzin).
L'ambiance commence à se remplir d'énergie...toute de dévotion. Leh est encore plongee dans le calme. Ca et la, les Ama-le apparaissent vetues de leurs plus beaux vetements, les peraks sont a nouveau sur les tetes, les Kataks dans toutes les mains et la fumee des encens emplit l'atmosphere.

Sa voiture arrive, toute simple, pas de gros convois armés comme ils savent si bien le faire ici, pas de vitres teintées.
Lorsqu'il passe devant nous, c'est l'émerveillement et la joie !! Son visage est éclairé d'un magnifique sourire, plein de compassion qui vous embrasse le coeur, son regard est pétillant de chaleur. J'ai le sentiment qu'il sait tout.Il regarde chaque être au fond des yeux, comme un contact d'âme à âme. Cet instant, bien que court dans notre réalité fut comme hors des limites temporelle. C'est comme une graine de joie qui a été semée en moi et aujourd'hui encore elle se développe et se déploie.

Ju-le le Ladakh
Je ne réalise encore pas vraiment que nous quittons le Ladakh !!! Pourtant nous sommes bien là à l'aéroport (une fois de plus) cette fois c'est notre tour. Grande première pour Pema !!!
Ca y est nous décollons, Pema est toute tranquille...les "grandes dames aux coiffes  blanches" s'éloignent inexorablement...
Pema quitte sa terre natale.

Delhi...
Atterrisage (plus de gêne cette fois pour Pema, petite séance de pleurs et dodo...)
Il fait une chaleur étouffante !!!
Après avoir récupéré nos bagages, nous vivons un petit fiasco pour récupérer un taxi !! Nous sommes de retour dans la folle jungle urbaine indienne !!! Incredible India.
A peine arrivés à notre chambre (au Youth Hostel) que nous devons repartir au Ministry of Foreign Affairs pour faire attester le certificat de naissance de Pema par le gouvernement indien... retrouvailles avec la corruption. On essaye de nous extorquer près de 3000 roupies. Mais nous ne tombons pas dans le panneau (il ne faut pas passer par les milliers de petits cabinets de notaires véreux), nous nous rendons au bureau officiel où tout est réglé en une demi-heure !!!
Il ne restera plus qu'à faire faire la traduction à l'Alliance Française et enfin l'acte de transcription à l'Ambassade de France !!!!

Paperasserie quand tu nous tiens...
Neuf heures un quart. Nous sommes devant l'Ambassade.
Vers 13h nous en ressortons...enfin. L'acte de naissance est prêt !!!
Mais ne nous réjouissons pas si vite, il y a du nouveau dans l'affaire.
Nous pensions bénéficier d'un laisser-passer pour quitter le territoire indien, mais comme nous passons par Maurice et qu'il n'y a pas de vol pour La Réunion avant le lendemain, nous devons rester sur le territoire mauricien...
Pema doit donc avoir un passeport. La responsable à l'ambassade, consciente de la situation nous fait un passeport d'urgence !!!!
A 15h10 le passeport est prêt !! Quel marathon !!!
Et nous n'avons pas encore atteint la ligne d'arrivée !!!
Et oui qui dit passeport, dit visa !!
A faire auprès l'administration indienne !!!
Grand suspens...histoire à suivre.
A part tout ça, il fait chaud et il pleut.

Ajouter un commentaire
Publié à 04:23, le 31/07/2007,
Mots clefs :


<- Page précédente • Page suivante ->

Qui suis-je ?

Derniers articles

Mes amis

fabworld