Un an en Inde

Decouverte des nomades du Ladakh, echanges culturels scolaires, agriculture bio avec les paysans locaux ...etc

MON PROJET

Publié par fabworld

  Pour tout voyage au Vietnam : www.pozaotravel.com 

 

" Tout se donne à voir sur le ciel d'un visage "

Le but de ce voyage est de montrer la richesse culturelle des pays traversés notament de  certains pays tels que Le Pakistan, L’Iran, la Syrie, la Lybie.... trop souvent sous les feux des projecteurs et présentés comme des pays béliqueux, obscurs, dangeureux. Montrer, que les habitants de ces pays, en aucun cas responsables des agissements de leurs dirigeants ou de certains de leurs concitoyens, sont d’une grande ouverture d’esprit, profondément respectueux de leur prochain et dont l’hospitalité n’a pas d’égale que celle de vous faire découvrir leur pays et leur culture plus que millénaire. Un voyage à la rencontre des ethnies minoritaires des pays traversés. Vietnam - Chine – Nepal - Inde – Pakistan – Iran – Turquie – Syrie - Jordanie – Egypte – Lybie – Algérie – Maroc – Espagne – France. 

Un voyage est comme un naufrage, et ceux dont le bateau n'a pas coulé ne sauront jamais rien de la mer. La Minsk, n’est en rien une moto avec laquelle on tente ce genre d’aventure. Mais je ne voyage pas pour me garnir d’exotisme et d’anecdotes comme un sapin de Noel, mais pour que la route me plume, me rince, m’essore, me rendre pareil à ces serviettes élimées par les lessives qu'on vous tend avec un éclat de savon dans les bordels. La route doit être, je pense, une école de l’appauvrissement et non de l’enrichissement. C’est pourquoi, la Minsk, moto sans allure, moto de paysan des kolkoses, est la partenaire idéale. Et parce que le voyage se suffit à lui même, la vitesse, la performance n’ont pas lieu d’être.

A PROPOS DE LA MINSK

 C’est une moto biélorusse de 125CC, moteur 2 temps monocylindre, très robuste. Dans le manuel d’instruction il y a écrit : «  Cette motocyclette est paticulièrement appropriée pour les trajets à la campagne sur mauvaise route ou lorsqu’il n’y en a pas ». Moto des campagnes, parfaite pour les terrains accidentés, la Minsk n’est en rien une moto sportive. Elle dépasse rarement les 100 KM/H. De conception très simple, elle est facilement réparable, idéal pour le piètre mécanicien que je suis. Tout ce que l’on a faire  est d'obtenir une étincelle, un souffle d'air et une éclaboussure d'essence ensemble dans le même endroit, et ça marche. La Minsk a été importée au Vietnam non comme un véhicule mais comme une machine agricole. Les Vietnamiens ne l’appellent-ils pas « con trâu già » (le vieux buffle).

La Minsk est très largement répandue dans le monde, j’ai répertorié des clubs Minsk d’Afghanistan en Bolivie en passant par la France jusqu’en Iran ou au Zimbabwe.

 

SPONSOR

Pour mener à bien cette aventure, j’ai besoin de partenaires financiers.

Je pense que ce projet, à caractère culturel, serait suceptible d’intéresser :

Les enseignants. Ce voyage peut s’inscrire dans un programme pédagogique pour des élèves de tout niveau scolaire. Je souhaiterais établir des échanges culturels avec les écoles des villages ethniques visités. Le suivi de mes travaux offrirait une occasion originale aux enseignants d’ouvrir leurs élèves aux cultures du monde, ainsi qu’à l’ internet. Chaque semaine des articles seront publiés sur mon blog de voyage et des vidéos ainsi que des colis seront envoyés aux écoles partenaires.La presse spécialisée voyage ( Géo, Grands Reportages, Ulysse... ) à qui je peux fournir photos, vidéos, articles.Les voyagistes, pour les informations que je peux leur apporter sur les pays, les régions visités.Les associations culturelles des pays traversés ( Sabalan, association culturelle franco-iranienne...)Les entreprises du secteur privé pourraient être intéressées par un soutien de mon projet en nature ou en numéraire en échange d’une bonne visibilité sur mon site.  Les mécènes de tout poil, les rois du pétrole, le Prince Albert II de Monaco, Monseigneur le Comte de Paris,  Monsieur Bill Gates, Madame Mouna Ayoub, les assujettis à l’ I.S.F. ... tous ceux dont l’argent ne fait pas défaut et dont ils ne savent qu’en faire. Les moins riches, les fous, les rêveurs ... et si l’aide financière est d’importance, le soutien humain est inestimable. Je serais très heureux si vous pouviez me faire partager vos expériences sur des projets similaires, vos conseils, vos remarques.

Je vous invite à regarder certaines des vidéos sur le Vietnam et le Laos que j'ai réalisées pour le compte d' agences de voyage :

http://www.youtube.com/profile?user=thefabworld

 

 

 

Même rêve avec un itinéraire et un fil conducteur différents. Hanoi - Lille en Minsk a la découverte de l’habitat à travers le regard des populations pour un jeune couple d'architecte.

http://antresoie.uniterre.com/

 

Lien permanent
Publié à 00:26, le 10/01/2007,
Mots clefs :


<- Page précédente • Page suivante ->

Qui suis-je ?

Derniers articles

Mes amis

fabworld